ESERO France, toujours plus d'espace pour les professeurs et leurs élèvesUn programme éducatif de l'ESA coordonné en France par le CNES et ses partenaires

jeudi 15 avril 2021
Astro Pi | Des équipes françaises qualifiées pour Mission Space Lab

Cette année, 214 équipes inscrites au défi européen Astro Pi Mission Space Lab auront la chance d’exécuter leurs programmes informatiques sur l'ISS

 

Le CNES, dans le cadre ESERO France, coordonne le projet éducatif Astro Pi. Le CNES a ainsi complété sur le site ESERO France, l’offre de ressources disponible en français, pour permettre aux professeurs de mettre en œuvre ce projet avec leur classe. Ce projet offre aux jeunes l’opportunité incroyable de conduire des expériences scientifiques dans l’espace en codant un programme informatique exécuté sur les ordinateurs Raspberry Pi installés dans la Station Spatiale Internationale (ISS).

Le projet est divisé en deux missions distinctes présentant des niveaux de complexité différents : Mission Zéro destinée aux débutants, et Mission Space Lab destinée aux participants plus expérimentés.

Mission Space Lab se déroule en 4 phases sur une durée de 8 mois. Les équipes ont pour objectif d’inventer de concevoir et de coder un programme informatique dans le cadre d’une expérience scientifique portant sur l’un des deux thèmes suivants :

  • « La vie dans l’espace » où ils utiliseront l’Astro Pi Ed pour étudier la vie à l’intérieur du module Columbus de l’ISS
  • « La vie sur Terre » où ils utiliseront l’ordinateur surnommé Izzy, y compris ses capteurs et sa caméra proche-infrarouge orientée vers la Terre depuis un hublot de l’ISS, pour étudier la vie à la surface de la planète.

 

Compilation de photographies de la Terre prises par un ordinateur Astro Pi

 

Avant de parvenir avec succès à la phase 3, les équipes ont testé leurs programmes sur leurs kits Astro Pi et les ont soumis à l’ESA pour être évalués.

Ils se sont assurés qu’ils suivaient les règles d’expérimentation et qu’ils pouvaient fonctionner sans erreur sur l’ISS.

 

 

 

Les 214 équipes sélectionnées cette année représentent 21 pays et 862 jeunes. 137 équipes travaillent sur le thème « La vie sur la Terre » et 77 sur « La vie dans l’espace ».

Parmi les pays représentés, l’Espagne compte le plus grand nombre d’équipes sélectionnés pour cette phase 3 (26), suivie de près par le Royaume-Uni (25), la Roumanie (21), la France (21) et la Grèce (18).

Le bureau ESERO France et le CNES félicitent les 21 équipes françaises sélectionnées et plus particulièrement Vivien BAERT, professeur de lycée en Alsace qui a engagé à lui seul ses quatre classes pour la phase 3 !

 

Thomas Pesquet en pleine expérience à bord de la station spatiale internationale (ISS)

 

 

Dans les prochaines semaines, les expériences des équipes seront déployées sur les ordinateurs Astro Pi de l’ISS, et la plupart d’entre elles seront supervisées par l’astronaute Français Thomas Pesquet, qui s’envolera vers l’ISS le 22 avril pour sa nouvelle mission Alpha.

 

 

 

Enfin le service Education de l’ESA enverra aux équipes les données collectées par leurs expériences, pour qu’elles puissent les analyser et rédiger de courts rapports sur leurs résultats.

Les équipes qui soumettent les meilleurs rapports remporteront le défi Mission Space Lab et recevront le certificat officiel de gagnant.

La date limite pour soumettre votre rapport final est le 8 juin 2021.